Témoignages

Retour sur la retraite "Assouplir et Fortifier" Pâques 2022

"Stage très puissant, travail sur le pardon, l’amour, la réconciliation du masculin et du féminin, en parité, dans un cadre naturel grandiose, sous la croix : assouplissement horizontal et fortification en verticalité. On en revient revivifié, confiant et plein de gratitude : une résurrection !Merci encore à Bettina pour cet enseignement riche, cet accompagnement inspiré, l’animation musicale par ta voix cristalline et ta guitare, en soirée."

"Je suis encore habité par les personnes côtoyées pendant la retraite, par les moments vécus en groupe, les découvertes ou approfondissements que j’ai faits en ce qui me concerne. Merci pour ta présence et ton animation délicate, attentive et rigoureuse."
"Quelle retraite riche qui donne encore plein de fruits !! "

"Je te remercie de ta belle présence, ton énergie, ton écoute et tous ces moments qui resteront graves pour moi. Je suis rentrée plus apaisée, mieux et pleins de choses a mettre dans mon quotidien pour nourrir tout cela en restant dans la lumière."

"Quelle présence riche et inspirante ! "

Retour sur la retraite "Agrandir mon propre pouvoir", novembre 2021

« Ce message pour dire combien j’ai apprécié le stage. Je sens une ouverture,une clarification, et de nouveau l’appétit à créer à ma mesure et saisir l’inattendu. Sentir le merveilleux de la vie au fond de moi…étonnamment dans un grand apaisement. C’était vraiment une nouvelle naissance. »
Marie Davaloo Gallez - Psychothérapeute

Retour sur une session de formation en accompagnement en fin de vie à Albatros

Envie de partage
Avec Catherine stagiaire
….
Est-ce un hasard si nous venions de suivre ensemble le module de formation animé avec tant de sensibilité, de spiritualité et d’humanité par Bettina de Pauw ? Sans doute. Mais ses enseignements m’ont accompagnée et soutenue pendant toutes les épreuves personnelles que j’ai dû affronter au cours de la première vague pandémique.Je me souviens avec beaucoup d’émotion qu’il était question des effets de l’Amour et de la compassion dans le lien instauré entre l’accompagnant et l’accompagné vivant ses derniers instants… « Au seuil du grand voyage »….

Si nous avons tous été plus ou moins transformés par cette période de crise marquée par le travail de la mort, il en va de même pour notre manière d’envisager et d’aborder désormais l’accompagnement des personnes gravement malades ou en fin de vie dans le cadre de l’association. Le sentiment d’impuissance auquel nous avons été confrontés nous a fait gagner en humilité, nous renvoyant à notre propre vulnérabilité et nous permettant potentiellement de mieux comprendre ; au sens de prendre avec/en nous- d’accueillir et de nous laisser toucher par celle des patients ou résidants auxquels nous offrons simplement une présence authentique, d’humain à humain. « Ainsi la mort nous enseigne comment vivre […] dans la joie du moment présent » écrivait Bettina de Pauw. Elle nous enseigne également comment accompagner la vie jusqu’à la fin.

Témoignages du stage « Le Courage d’Aimer »

Ce stage m’a permis :

  • de contacter des sentiments et des souvenirs enfouis au plus profond de moi
  • d’explorer des zones de mon être qui ne m’étaient pas accessible
  • de confirmer que le chemin sur lequel je me suis récemment engagé était le bon pour moi, et de commencer à l’approfondir
  • de me sentir relié, aux autres, à l’univers, et donc de ne plus me sentir seul, tout cela étant très nouveau pour moi
  • de trouver la paix dans mon coeur, et donc dans ma vie
  • de me retrouver (ou me trouver), de m’affirmer en tant qu’homme, de vivre et d’exister par moi et non plus pour et par les autres
  • d’accepter d’être aidé et pas toujours dans l’aide de l’autre

J’ai senti tout au long du stage un changement s’opérer en moi, changement qui se poursuit et se consolide chaque jour. Aujourd’hui je me sens paisible, tranquille, apaisé, j’entretiens au quotidien, et en thérapie, les bienfaits de cette semaine. C. Je me sens plus affirmé, je ne suis plus dans l’attente de l’autre, je suis sur la voie de la différenciation. Et je suis de moins en moins en position de sauveur. Et je me sens relié à un tout, je sais que je ne suis plus seul

Thierry


En effet lancée dans le grand bain dès la fin juillet, je me suis sentie tout à fait apaisée et plus forte . Je t’en remercie infiniment , cette ouverture de mon être intérieur, je la désirais et la cherchais, pas forcément dans la bonne direction.. mais j’ai acquis cette volonté de me recontacter à moi même et à l’être divin qui m’habite. Depuis , quelle joie ! malgré plein de tentations.

Beatrice


Par ta présence et ton action, par l’accompagnement du groupe dans la richesse de sa diversité, ma vie est bouleversée ! Mon cœur explose, je suis heureux ! Maintenant j’aime la vie. MERCI

Christian Bergé


Pour moi, il y a l’avant-Chardenoux et l’après-Chardenoux. Le stage d’août correspondait vraiment à ce qui me convenait pour faire plus que des prises de conscience : expérimenter réellement un état qui m’était quasiment inconnu et que je cherchais pourtant avec ferveur depuis longtemps, sachant au fond de moi qu’il existait. D’autres démarches préalables m’y avaient parfois conduite, mais qu’à travers de brèves étincelles. Cependant, elles m’ont certainement aidée à être prête à recevoir et à vivre ce qui a eu lieu à Chardenoux.

Le stage m’a notamment permis d’entrevoir qu’il était possible de relier ma partie spirituelle avec ma partie humaine « qui doit réaliser des choses concrètes dans le monde, la société », grâce à la prise en compte du pan psychologique. À mes yeux, il y avait toujours eu un énorme fossé entre les deux et pour lequel je cherchais en vain une manière de le combler ou de construire un pont. Dans les pratiques ou lectures spirituelles que j’ai eues, le pan psychologique – fort frein à toute réalisation chez moi – n’était pas suffisamment pris en compte, pas détaillé ou alors traité de manière culpabilisante et dans la psychothérapie c’était la dimension spirituelle qui me manquait, alors que pour moi elle était une part indispensable, porteuse de sens, mais peut-être pas encore bien assumée.

Or, maintenant tout est beaucoup plus clair et trouve sa place, sans contradiction.

Ce que j’ai vécu durant le stage, en particulier vers la fin, est maintenant pour moi comme une boussole ou un phare…

Isabelle Giordani


Ce stage a vraiment été important pour moi ! Tout d’abord j’ai été très touchée par l’écoute et l’attention que tu as eues pour chacun dans le groupe… J’ai trouvé dans ce que tu as apporté le maillon que je cherchais depuis longtemps… maillon dont j’avais vaguement l’intuition mais il me manquait la cohérence que tu as comprise et que tu nous a très bien présentée, j’ai le sentiment d’avoir développé mon cœur en 5 jours ! merci pour tout ça !

Catherine Dusart


Beaucoup de choses que nous avons partagées ensemble, comme les voiles, les illusions, les attentes etc. étaient des notions que j’avais déjà travaillées avec Guy Corneau ou Ursula Grivel, mais je les ai entendues, cette fois, avec une nouvelle perspective.

J’ai été comblée de bonheur d’avoir pu apprendre toutes ces choses et ainsi pouvoir apporter tant de nouvelles ouvertures et de nouvelles pratiques dans ma vie de chaque jour.

Sylvie Bongard


Je perçus d’une manière absolue, défintive, que je touchais là quelque chose d’essentiel et que rien ne serait plus jamais pareil pour moi. Ce que je cherchais depuis l’enfance, cet « autre chose », existait et je pouvais enfin l’approcher. Voilà que j’apprenais que le véritable amour est sans objet, sans projet et sans condition. J’appris surtout qu’il est toujours disponible en nous, pourvu qu’on le sollicite. Ce fut une plongée vertigineuse et l’intensité de cette découvert me parut à le limite du supportable… Le stage a été pour moi une véritable révélation, une fenêtre ouverte sur une foret peuplée de chant d’oiseaux et de joyeuses promesses »

Ghislaine Dulier

Extrait du livre « En route vers Soi » aux Editions Valentine


Je te remercie infiniment pour cette semaine et pour la grâce que tu as partagée (et pour ces personnes rencontrées…) Le stage de l’an passé demeure une de mes plus belles expériences.

Eric Gestin


En cette veille de Noël, je souhaite vous écrire pour vous dire que je pense très fort à vous. Je ne peux oublier les beaux moments que j’ai passé en votre compagnie et avec Bettina , moments qui furent une grande découverte et une nouvelle étape pour grandir dans ma vie . Un moment bouleversant, formidable , ……….et vraiment important dans ma vie !

Yves Pezavant


Bonjour d’être d’amour posé et humble. Connectée au grand tout, je te dis merci car j’ai pu te regarder pour atterrir.

Bruno


Et le chemin ainsi parcouru me conduit, vers « A la Source de l’Amour », un joli titre pour de très grands moments. Et ainsi les liens se font, je pose enfin des jalons ; je peux mettre des mots sur ce qui se vit à l’intérieur. Tout se structure, tout s’explique. Je comprends que cet espace de stabilité intérieur est toujours là, dans l’infinitude, que la vérité est là, et qu’il n’y a rien à faire. Et je prends conscience de mon « petit » dans le « grand » ; la méditation jusque là inaccessible prend toute sa signification. Alors, tout cela existe vraiment ! et même des personnes en parlent, et je peux aussi le partager, moi qui me croyait seule dans mon petit coin !! Ca paraît tellement simple…

Laure Bolnat


Pendant cette semaine à Terre du Ciel, Je me suis sentie accompagnée vers mes profondeurs. Je me suis sentie guidée, respectée, accueillie, nourrie. J’étais présente à moi-même profondément, tout étant présente aux autres. Je me sentais à ma place, en confiance. Je me sentais reliée humainement et spirituellement. Je garde en moi, une méditation qui fut une révélation. Je me suis vue LUMIÈRE. Et je me suis sentie DIGNE.

Quand tu nous as guidé, et que j’ai entendu : « Je suis digne », deux larmes et seulement deux, ont vu le jour, se sont écoulées le long de mes joues, se sont réunies au niveau du menton, en une seule perle, qui délicatement s’est déposée au creux de mon cœur. Je me suis sentie DIGNE d’aimer et d’être aimée. Ces larmes, devenue Perle, m’ont montré le chemin de la Source.

Martine Quesnoy


Voici le temps de t’écrire mes remerciements. Paradoxalement, ce stage m’a aidé à comprendre combien j’aimais le vide. Ainsi donc m’exprimer dans une autre langue ou par le pleur et le rire m’ont fait beaucoup de bien. Le regard de l’autre était bienveillant malgré l’incompréhension des faits et c’est tout à fait magique !

Clara


Lors de la première semaine avec toi Bettina, j’ai vue ton amour. Ton ouverture et confiance que toute est juste, même si ça provoque une réaction, le travail de rester ouverte et trouver l’amour, est une piste. Ça m’a pris 5 ans pour me rendre disponible à faire ce cycle de formation à Terre du Ciel. Je suis très heureuse de l’avoir fait et je te remercie.

Julie Chapelle


Encore merci (du fond du coeur ?!) pour ce magnifique bout de chemin avec toi.

Jean–Pierre


Un grand merci pour ces 5 jours de partage. J’ai beaucoup de gratitude pour toi et le groupe pour cette communion douce. J’ai avancé sur le chemin d’Amour. Encore merci. Tu m’as effectivement ouvert l’horizon du coeur et ce stage » A la source de l’amour » portait réellement et extraordinairement bien son nom.

Alexandrine Maurice-Rodange


La semaine vécue avec le groupe et toi au monastère m’a beaucoup nourrie. J’y ai vécu des expériences extraordinaires de contact avec moi, la nature et le groupe. Ta façon de travailler en apportant de la théorie, des exercices, de la méditation et du yoga m’a parfaitement convenue

Sylvie Nunez


Merci encore chère Bettina pour ce magnifique temps passé ensemble cette semaine à Chardenoux. Je crois avoir assez dit combien ce stage m’avait rejoint dans mes besoins de compréhension de mes mécanismes humains, chemin sur lequel je me suis engagé depuis quelques mois en attaquant une psychothérapie réparatrice.

Plus encore, je me suis réjouis de l’approche spirituelle que tu proposes, qui éclaire d’un jour nouveau ma tradition chrétienne que je peux maintenant regarder avec bien davantage de profondeur, au delà des rites et des imperfections qui m’ont fait m’en écarter depuis quelques années.

Noel Girard


… Et, je me suis arrêtée, le temps du stage. Du fond du cœur, merci à toi, Bettina. Face à toutes difficultés, j’espère maintenant pouvoir garder pleinement en moi cette confiance en la Vie en toutes circonstances.

Ce qui a été vraiment très important pour moi au retour de mon deuxième stage ( Il m’en aura fallu 2 !!!), préalable à cette formation, c’est combien j’ai senti monter en moi, une fois de retour chez moi, cette envie irrésistible de l’intégrer. Toutes mes résistances étaient tombées. Rien ne pouvait plus m’arrêter. C’était alors comme un appel intérieur, un appel du cœur qui ne s’explique pas mais qui se vit. Une force en moi qui bouscule toutes mes résistances : « Oui, c’est ce chemin qu’il me faut suivre. L’envie de répondre à cet appel intérieur devient alors tellement forte que cela devient une évidence.

Annie Guilho


Témoignage du stage « Du petit moi au grand Soi »

Je perçus d’une manière absolue, définitive, que je touchais là quelque chose d’essentiel et que rien ne serait plus jamais pareil pour moi. Ce que je cherchais depuis l’enfance, cet « autre chose », existait et je pouvais enfin l’approcher. Voilà que j’apprenais que le véritable amour est sans objet, sans projet et sans condition. J’appris surtout qu’il est toujours disponible en nous, pourvu qu’on le sollicite. Ce fut une plongée vertigineuse et l’intensité de cette découvert me parut à le limite du supportable …Le stage a été pour moi une véritable révélation, une fenêtre ouverte sur une foret peuplée de chant d’oiseaux et de joyeuses promesses »

Ghislaine Dulier

Extrait du livre « l’éveil, la liberté » aux Éditions Valentine.


Témoignage du stage « un nouveau langage »

Juste un petit mot pour accompagner une photo prise le dernier matin devant la salle où nous avons partagé des moments riches d’émotion, de respect, de lumineuse présence….. qui m’ont permis de reprendre ma route plus vivante et vibrante que jamais, merci à Bettina et vous tous

Anne-Marie Avettand

Témoignages du cycle « Vivre dans le cœur »

C’est comme si tout devenait simple, clair, évident : notre aventure humaine est le chemin pour se rapprocher du divin et quel chemin ; l’instant d’après, je suis pleine de compassion pour mes frères et soeurs et pour moi-même.

Oui, je peux dire frères et soeurs, consciente maintenant de cette connexion par l’amour entre tous ces multiples d’une même unité, d’un même tout.Oui, tout était là avant et pourtant plus rien ne sera jamais comme avant.

Merci mille fois Bettina, les mots me manquent pour t’exprimer ma reconnaissance
Catherine Chevrier

Chaque weekend a été pour moi d’une richesse infinie... Je peux enfin me permettre d’être heureuse... d’être en paix... .
Vivre dans le cœur
Revenir à la Source
Sentir ce pouvoir et cette force intérieure
Sentir la présence de Dieu à mes côtés
Je ne suis pas seule
Je suis aimée
Je suis Amour
Vibrer de cet Amour pour le transmettre à mon tour, s’émerveiller, toujours, devant la Vie.

Doum B.

Ce qui relie tous les week-ends et qui m’aide, C’est la méditation quotidienne, rencontre avec moi-même, rencontre avec LE VRAI.Chemin de méditation qui durant nos week-ends est largement porté par l’énergie du groupe,je le vis comme une expansion progressive de la conscience, petit à petit ces deux annéesm’ont permises d’atteindre une profondeur de méditation : ce moment oû tout se dissout, jerejoins l’unité totale oû il ne reste que la lumière et la béatitude. Je touche à cet espace degrâce oû toutes les contractions intérieures disparaissent et oû il ne reste qu’une immensegratitude. Gratitude pour la vie qui m’est donnée et dont je savoure chacune des minutes aussidifficiles parfois soient-elles.

Chrsitine D.

Au départ, un changement de dimension, de perspective... Apprendre à mettre l’effort au bon endroit.Prendre graduellement conscience de ma liberté intérieure à l’image du sculpteur qui par petite touche révèle son œuvre.

Valérie P.

Presque « magiquement » je m’en suis sortie vendredi soir en visite à domicile auprès d’une vieille patiente de 96 ans, j’ai pu parler avec l’aide ménagère et l’infirmière qui m’avaient appelée, inquiètes, lesrassurer, les ramener à ce que je pense être notre mission, d’accompagner cette femme seule qui souhaite rester chez elle, doucement vers la fin au lieu de s’inquiéter et de la faire hospitaliser à chaque faiblesse. J’ai utilisé tout ce que tu nous a enseigné le weekend dernier : j’ai écarté le film, utilisé ma vertu de compassion pour entendre les peurs des soignants qui auparavant m’irritaient et me pesaient, et enfin assumé ma mission d’apporter douceur et compassion…Je voulais par ce témoignage remercier Bettina pour tout ce qu’elle nous apporte.

B.

Ce qui a changé dans ma façon d’être au monde et à moi-même :

Je ralentis, beaucoup

Ecouter les respirations, les « espacesentre » de temps en temps

Prise de conscience de ma propre spiritualité : le rapport au beau, la photographie de paysages et de scènes, les choses un peu magiques (voire les mondes imaginaires), ie les passions diverses et les états amoureux

Compréhension du besoin de prendre soin de moi qui se manifeste par un élan de prendre soin des autres (le féminin en particulier)

Moins de jugement de ce que j’observe de moi (la dernière semaine en particulier)

Plus détendu et présent dans ma prise de parole

Lâcher-prise par rapport à mes souffrances pro et personnelles (le passé). j’arrive à un peu en parler dans mes rencontres (important pour moi)

Sylvain G

Cette voie d’accès à la connaissance véritable a commencé par un adieu définitif à toutes les bondieuseries, tous les dogmes enseignés, suite à un nettoyage effectué en profondeur grâce à des larmes purificatrices…Puissance qui est montée en moi de manière totalement inattendue et pour laquelle j’ai pu ressentir l’intégration au niveau cellulaire. Dès lors, j’ai commencé à être convaincue de l’existence en chacun de nous d’une Présence authentique au bout du chemin. Ce chemin de lumière s’est progressivement dégagé et je suis allée chercher au-delà du Silence. Abondance. Transcendance .

Annie G

Le groupe m’est support, témoin de transformation. Je crois en ces partages, en ces témoignages, Quelque part, je suis autrement constituée suite à tous ces échanges. Le vécu de chacun est différent du mien. Il y a des palettes variées, diverses, des extases, des grâce, des torrents, des tempêtes, des brises, des calmes, des silences, des colères, des endormissements, de l’amour, de la douceur, de la force, de la responsabilisation, encore de la douceur, encore de l’amour. Ces partages font grandir le groupe, me font grandir. Guidée, précédée par mes amis qui me montrent leur chemin. Ils me parlent aussi de séparation, de différentiation. Je ne suis pas eux. Je ne vis pas la même chose. Une autre goutte. Perception de différenciation, et en même temps, je suis aussi inclus dans ce tout auquel chacun apporte sa note. Je suis aussi le groupe, nous sommes chacun reflet les uns des autres. Miroir, révélateur du commun et des différences. Tout est UN.

Je ne suis plus la même, transformée à mon insu par ces musiques partagées.
Virginie A.

Oui, tous ces weekends à vous écoutez à m’écouter pour que le je, enfant intérieur, retrouve la parole face à l’adulte formaté par un environnement plus ou moins aimant, bienveillant. Je réapprends la bienveillance à moi même. j’apprends à m’aimer comme je suis. Vous êtes un cadeaumême si je n’arrive pas toujours à vous suivre dans vos certitudes, découvertes sur vous, si les pleures de certains me surprennent je n’ai pas l’habitude ; les émotions ne sont pas à montrer, je ne sais pas les nommer, je suis pudique, je suis un « homme ». Avec vous, j’apprends à retrouver mon humanité en étant capable de montrer ma vulnérabilité. Les hommes ça ne dit pas je t’aime. Je n’ai jamais dit je t’aime à mes parents. Me l’ont-ils dit ? Je réussis à le dire à mon père sur le tapis avec l’aide de Bettina. Je peux enfin faire le deuil du décès de mon père. La leçon m’a servis. Je le dis à ma mère10 jours avant sa mort au téléphone, mais je n’aurai pas la possibilité de lui dire en la regardant dans les yeux. Elle ne me répond que « moi aussi » comme si C’était une évidence.

j’étais fortement sceptique sur ces trucs de psy ; oui mais en écoutant C’est la réalité. Nous sommes cela sans le savoir, sans le voir, sans vouloir le voir. j’ai appris à m’aimer, à moins être dans l’attente, à prendre les choses comme elles viennent, à vivre dans le présent (souvent à me ramener au présent), à me faire confiance, à faire de chaque matin le plus beau du monde.
Herve S.

Tu m’as fait goûter le Silence. Il est devenu Eternel, plein d’un Rien, d’une Conscience pure ! Je me suis tout à fait reconnu dans ce que je fais, mais accompagné… éternellement. Mon égo se complaisait, là oû je voyais peurs, obstacles, interrogations ; ils ne deviennent qu’illusions.

Les épreuves de la Vie sont des leçons de conscience offertes à mon âme. Ainsi se forge t’elle aux principes de l’incarnation et me porte t’elle à une nouvelle conscience de la Source, du Souffle Créateur !

Apprendre la douceur, la tendresse … se les offrir, apprendre à s’aimer, être Energie, Lumière, vivre le Souffle : propositions toutes anodines pour l’égo calculateur, mais profondément justes, dans cette quête de Pure Conscience.

J’ai appris, un peu…, à m’identifier dans la sagesse millénaire du Chêne, tourné par ses racines nourricières vers la Terre Promise, par ses branches tendues vers la Céleste Présence. Je crois y avoir trouvé un exemple de verticalité ! Mais toute contradiction vécue, il y a du bon, aussi à garder la flexibilité du roseau devant le Souffle Sacré et l’Ouverture du Cœur. Dans mon quotidien, j’ai développé le sens du Sacré, hygiène corporelle de mouvements, d’étirements, de salutations. Je savoure l’Inspire, l’Expire et ces Temps de Rien ! Dans le silence du corps, du mental au repos, le Sacré devient conscient, Acteur Manifesté.`
Bernard

Et, il y a eu cette méditation, oû sans bruit,dans un silence du plus sacré,avec des larmes douces et bienfaisantes,je suis descendue dans cet espace, dans mon coeur,ça c’est fait tout seul.Il était Là, là oû il a dû toujours être.« Cet Amour m’était déjà donné ! »Je m’y suis abreuvée, cela a été un moment de conscience nouvelle, déterminante dans mon cheminement…

Dessous les vieilles croyances de mon enfance, et de monéducation religieuse,Réconciliation avec le Divin, à l’intérieur.Cet Amour nous est donné, à nous la responsabilité de le faire croître et de le rayonner. Haou ! …
Mariline

Durant le cycle, j’ai eu la joie de ressentir la Grâce, en étant reconnectée avec le divin alors même que je m’en étais sentie séparée. Ce processus m’a fait humer un parfum de résurrection, au-delà des épreuves. j’ai été marquée par la notion selon laquelle lorsqu’on accepte de tout perdre, on peut tout gagner. La vie nous porte à chaque instant, « cela se fait ». Voilà des prises de conscience qui ont changé mon regard sur l’existence, moi qui contactais souvent (et contacte encore, parfois) une blessure de rejet.Au sein du groupe, j’ai trouvé très belle la manière dont chacun a pu lâcher ses sécurités et accueillir l’espace de l’inconnu. Quel processus magnifique, quand on pense que L’amour EST l’inconnu et qu’il n’y a que l’amour en toute chose ! Aujourd’hui, je m’accueille mieux et je me donne plus d’espace. Surtout, j’ai retrouvé davantage de confiance dans la vie. Quand j’ai un choix à faire, j’accepte de ne pas savoir quel sentier sera « le bon » ; je relativise cette notion car j’experimente, en tout cas par moments, que tout est juste et riche d’enseignements. j’ai conscience du fait qu’avoir une attitude de foi, d’amour et de compassion est un précieux cadeau que l’on peut offrir à soi-même et au monde. Le cycle a renforcé ma connexion avec le divin. Je suis infiniment reconnaissante envers la vie et envers Bettina pour ce lumineux chemin vers l’essentiel, jalonné par de magnifiques rencontres, au cœur du Soi.
Catherine D.

Pour moi, ce fut fondateur d’une nouvelle étape« plus jamais seule mais inlassablement accompagnée d’un amour constant, inaltérable, envers et avec tout !

Pour cette découverte, MERCI ! Et puis, tous ces partages, ces arrêts, ces explorations faites les uns avec les autres... .A chaque fois, l’émotion, la certitude de toucher nos cœurs et le bonheur qui en résulte. j’aime ce chemin, impossible désormais de ne pas le parcourir, il est si riche, si juste et il me raconte avec vous, vos présences que la vie regorge d’occasions d’Amour !

Que pouvais-je espérer de mieux ?
Christine Vivet

Je dirais que cette formation a touché la quasi totalité des aspects de ma vie, des interactions avec les autres, mes collègues, mes amis, mes enfants, mes clients, ma compagne, mon ex-femme et d’avec moi-même. Je peux dire que j’utilise et mets en pratique ce que j’y ai appris tous les jours et dans la majorité de mes rencontres avec les autres et avec moi-même.

Andre

Je remercie la grâce qui m’a été donnée de faire ce travail, et qu’il soit avec ceux qui sont devenus mes amis de cœur.
Je n’avais pu jusqu’alors partager tant de moments de vérité.
Christine Damiens

Cette formation m’a permis de faire la paix avec Dieu.
Comme j’étais élevée dans la religion catholique, l’image que j’avais de Dieu était celle d’un être supérieur, extérieur à moi-même, qui voyait tout et jugeait tout et qui avait le pouvoir de me punir si je ne faisais pas bien... C’est grâce à l’enseignement du Shivaîsme du Cachemire que j’ai fait le lien et que j’ai pu faire le passage de la religion à la spiritualité.Me voilà plus sereine ! Sérénité et plénitude sont de plus en plus présentes en moi.Grâce à cette formation ma foi a beaucoup grandi. Merci Bettina pour ton Service
Michel Baudet

Je m’accorde de mieux en mieux avec moi-même, je veux dire que toute l’agitation qui régnait en moi auparavant, dès lors d’une entreprise nouvelle de ma part, ou inattendue à fait place à un espace de conscience posé, conscient encore de ses peurs possibles mais avec moins de volonté de faire. Mon regard est différent, C’est sûr. La prière que j’avais oubliée depuis longtemps vient à mon esprit, pour ceux qui me sont proches et pour tous ceux qui en ont besoin.
Sylviane

j’ai fait place petit à petit au Divin tout en essayant d’entreprendre ma guérison, l’acceptation de mes blessures. Ces deux années avec vous tous m’ont beaucoup aidée à me « reanimer », a avoir la gratitude envers tout l’univers, à vivre le temps présent, à revenir à l’Essentiel : respire !

Je vis maintenant dans le cœur unie à tout dans la paix !
Mariejo

j’ai appris à changer mon regard sur moi et les Autres. Un regard plus indulgent, tolérant, léger. j’ai appris a regarder un peu plus la magie, le cadeau de la vie , à en être ému et respectueux. j’ai pris conscience de l’importance d’arriver à moins remplir ma vie, et à mettre en place « des temps à rien ».

j’aurai acquis en définitive beaucoup de paix.
Dominique Fedou

Cette formation m’a permis de sentir que C’est par le cœur que l’on atteint le spirituel, le divin .Le travail spirituel ne doit pas supprimer le travail psychologique, sinon le spirituel peut servir à refouler les émotions et les souffrances psychiques. C’est pour cela que le lien entre spirituel et psychothérapie, bien expérimenté dans la formation, me semble indispensable et m’a beaucoup plu. Mais C’est avec un regard nouveau et plein d’indulgence et de douceur que j’aborderai tout travail de thérapie, car je sais qu’en voyant de plus en plus ses démons, en les apprivoisant doucement, les transformants, on peut voir les qualités qu’ils nous ont donné et valorisé ces qualités.
Marie Fedou

j’ai apprécié le rythme des six semaines qui permet d’assimiler et d’experimenter l’enseignement dans le quotidien. Au fil du temps les choses se mettent en place inconsciemment : plus d’attention à l’action juste, prise de conscience que je fonctionne souvent par rapport aux besoins de l’autre et non pas par rapport à mes propres besoins, prise de conscience beaucoup plus rapide de « mes films », la joie de retrouver le groupe qui est notre entité. Ce qui me reste aujourd’hui est l’amour de notre entité qui est bien présente et nous voilà au Cœur du Cœur !!

Merci Bettina pour ton enseignement sur la Vie qui devient expérience, ton accompagnement, ta patience, ta vigilance et bien sur ton ouverture de cœur !!!
Monique VD

Cet enseignement m’a apporté les outils nécessaires à débusquer les barrières érigées contre l’amour et donc contre moi-même :

– détecter les scénarios catastrophés dans lesquels mon mental s’engouffre
– soulever les voiles de l’illusion et l’identification
– repérer les contractions : me détendre profondément et m’ouvrir à tout ce qui m’habite déjà
– prendre conscience de l’importance de la parole et les pensées : chaque mot crée un monde, laisse une trace
– être libre de la peur et reprendre contact avec l’essence de l’univers
– m’autoriser à m’abandonner et m’accorder de la douceur
– apprendre à apprivoiser ma souffrance en l’acceptant et en lui rendant grâce
– reconnecter ma joie de vivre et la source de vie intarissable
– être conscient que le temps est précieux et que le bon moment est celui qui se présente
– réaliser que seulement la reconnaissance de la mort peut me libérer de la peur de mourir ce qui m’aide à faire le deuil de ma mort dans mon vivant
– entrer en silence sans peur, ni jugement

Désormais je sais que tout est là et qu’il ne tient qu’a moi de savourer l’instant présent dans l’unité et l’Amour retrouvé.

Un immense merci à vous toutes et tous pour la beauté de votre présence, la qualité de votre écoute et la bienveillance de vos partages.

Merci du fond du coeur Bettina.

Joelle Paulin